7 octobre 2022

Les soldes honnêtes : que faire des invendus ?

les soldes honnêtes

Un mauvais numéro, le mauvais chemin, la mauvaise taille, il nous arrive de nous tromper, c'est humain ! Si la vie n'était faite que de succès, il n'y aurait plus rien à apprendre et on s'ennuierait à mourir. Et dans la mode, c'est pareil que dans la vie de tous les jours.

Alors oui, même après 15 ans d'expériences, il nous arrive de ne pas toujours viser juste.

D'un côté, il y a la chemise en édition limitée, qui est partie comme les croissants chauds chez le boulanger à 8h du matin et il n'y a plus assez de tissu pour relancer une production. Frustration client maximale.

De l'autre côté, la couleur de l'écharpe est plus difficile à associer à d'autres, le motif des chaussettes est peut-être un peu trop particulier pour tous les jours et le nœud papillon n'est plus très demandé pour les mariages des années 2020. Résultat : des invendus qui restent sur les étagères de notre entrepôt.

Dans le premier scénario, on ne peut pas faire grand chose, c'est tout simplement le jeu des éditions limitées aux quantités réduites et ça évite de voir le même vêtement sur tout le monde. Mais dans le deuxième, il y a plusieurs options qui s'offrent aux commerçants. Voici la question à 1 million d'euros : "que faire des vêtements et accessoires invendus" ?

A. Détruire les invendus

B. Ne rien faire

C. Donner les invendus

D. Faire des soldes honnêtes

Pas besoin d'utiliser un de vos jokers, on vous donne la réponse avant les explications, c'est la réponse D. 

Détruire les invendus, comme le faisaient bon nombre de marques fast-fashion, n'est enfin plus une option depuis que hallélujah ! la loi anti-gaspillage est entrée en vigueur ce 1er janvier 2022. Cet incroyable gâchis de matières et de ressources en plus du manque de respect de tout le travail fait par les personnes impliquées est une aberration qui aurait du être interdite depuis belle lurette.

Ne rien faire, c'est possible, mais compliqué, car cela impliquerait de garder tous les produits au même prix jusqu'à épuisement des stocks. En d'autres termes, vous ne verrez pas beaucoup de nouveautés.

Donner la totalité des invendus est aussi honorable qu'irréaliste parce que pour pouvoir continuer à exister, payer ses employées et ses fournisseurs, ses charges et ses taxes, une entreprise doit générer suffisamment de marges.

Ce qui nous amène à l'option D, faire des soldes, mais pas n'importe comment ! Il est vrai que certaines marques créent des collections spéciales pour les deux périodes de soldes annuelles, c'est-à-dire, qu'elles produisent à qualité et à prix dégradés pour afficher de grosses réductions. Tout comme détruire nos invendus, fabriquer des vêtements et accessoires à qualité réduite pour les vendre au rabais n'a jamais été une option pour nous.

C'est pourquoi vous n'allez pas trouver beaucoup de tailles disponibles pendant nos soldes, car ce sont véritablement les dernières pièces de nos éditions limitées qui s'affichent à prix réduit. Pas de production spéciale soldes, pas de changement de qualité. Si vous trouvez votre bonheur dans votre taille, vous avez simplement la chance de faire des économies. C'est ce qu'on appelle les soldes honnêtes ! Et si à la fin des soldes, il reste encore quelques articles ? On en fait don à des associations venant en aide à ceux qui en ont le plus besoin, comme La Cravate Solidaire.

C'est ça, notre réponse à la question des invendus. Est-ce la meilleure ? On n'irait pas jusque-là, mais c'est ce qui répond à ce dont on se soucie le plus : le respect du travail de nos équipes et de nos ateliers, le respect des matières et ressources investies et le respect d'un prix juste, tout en redonnant, à notre échelle, un peu à la société.

Si vous avez choisi la réponse D, c'est par ici pour profiter de nos soldes honnêtes.

Produits à découvrir

Livraison rapide

Livraison offerte en France métropolitaine dès 150€

100% satisfait

Retours offerts en France métropolitaine

Contactez-nous

Une question, un conseil?
01 85 09 19 00