24 février 2022

Qu'est-ce que le coton brossé ?

comment obtient-on le coton brossé

Comment obtient-on le coton brossé ?

Dans notre dernier article sur le coton, on a déjà constaté que le coton est la fibre naturelle la plus utilisée au monde. Et pour cause, le coton présente de nombreux avantages. En plus de ses qualités hypoallergéniques, le coton est une fibre qui peut être transformée dans une belle variété de tissus aux aspects aussi divers qu'une popeline de coton soyeuse et lisse à une flanelle de coton douce et duveteuse. Vous avez déjà entendu parlé de coton brossé ? Du coton peigné ? Du coton cardé ? Aujourd'hui, on met en lumière les différentes étapes de transformation du coton, de la récolte au grattage, afin que ces différents termes n'aient plus de secret pour vous.

étape 1 : la pousse

On sait que le cotonnier est gourmand en eau et en soleil. Pendant sa pousse, il a besoin d'environ 120 jours de pluie abondante pour prospérer. Ensuite, pendant sa maturation, il lui faut du soleil, de la chaleur et de la sécheresse, sinon, ses fruits pourriront. Les zones les plus adaptées naturellement à la culture du coton sont donc les subtropicaux et tropicaux à saisons alternées. Les autres zones climatiques doivent compenser le manque de pluie en irrigation.

étape 2 : la récolte

C'est pendant l'été que l'arbuste entre en floraison. Une fois l'été passé, les délicates fleurs blanches auront fané, laissant place au fruit. C'est uniquement quand cette "capsule" qui a enfermé et protégé graines et fibres blanches aura complètement séchée que le coton est récolté machinalement ou à la main.

étape 3 : l'égrenage

La boule de coton récoltée contient donc fibres et graines. La première étape dans le traitement du coton après récolte consiste alors à séparer les deux. Les graines sont utilisées pour l'alimentation du bétail ou transformées en huile végétale. Utilisée comme huile alimentaire en Afrique ou Asie centrale, elle trouve surtout sa place dans les cosmétiques.

étape 4 : le cardage

Cette étape consiste en fait à démêler puis à aérer les fibres de coton à leurs états brutes. En effet, lors de la récolte, des impuretés comme des feuilles et pétales séchées restent accrochées aux boules de coton. C'est donc une fois séparée de ses graines que la boule est grossièrement démêlée pour s'en débarrasser, puis enfermée en balle standardisée de 500 kg.

étape 5 le peignage

Ces balles de coton sont ensuite achetées par des filatures qui, en fonction de leurs ambitions vis-à-vis de cette matière, procèdent à des étapes de traitement supplémentaires comme le peignage. Cette étape consiste à bien peigner les fibres de coton pour n'en garder que les plus longues et donc qualitatives. Une fois passées à la peigneuse, les fibres restantes seront donc les plus longues, mais aussi les plus soyeuses et les plus brillantes.

étape 6 le filage

Les rubans de coton sont mécaniquement torsadés et filés en bobines. Si deux fils de coton ont été torsadés ensemble, on parle d'un fil double retors, apportant plus de solidité. C'est généralement après cette étape que le fil est teint. Ainsi, les couleurs adhèrent mieux et ne s'effacent pas au lavage du produit final.

étape 7 le tissage

Le tissage est l'étape où tout prend forme : armure toile, sergée ou satin, unie ou à motifs, c'est le tisserand qui a les fils en main. L'armure, on vous le rappelle, c'est la façon dont les fils de chaîne et de trame sont entremêlés. Dans le cas d'un tissu oxford, par exemple, c'est une armure toile dont les fils de chaîne et de trame ont été doublés ou choisis d'un titrage différent. Souvent, on utilise des fils non-teintés en trame et des fils colorés en chaîne pour donner un aspect légèrement grainé ou quadrillé au tissu.

étape 8 le grattage

Restons sur notre exemple : ce beau tissu oxford pourrait donc très bien rester tel que. Mais pour un aspect duveteux et une douceur similaire à votre sweat molletonné préféré, le tissu va passer une dernière étape avant d'être confié au confectionneur : le grattage. Gratté machinalement d'un ou des deux côtés, on obtient donc un oxford en coton brossé, ultra doux à l'allure casual.

le coton

Vous l'aurez compris, coton brossé, coton gratté ou encore flanelle de coton, c'est en fait une toile de coton dont la surface a été grattée pour un aspect doux et duveteux.

Livraison rapide

Livraison offerte en France métropolitaine dès 150€

100% satisfait

Retours offerts en France métropolitaine

Contactez-nous

Une question, un conseil?
01 85 09 19 00