Comment faire un noeud de cravate

L’art de mettre sa cravate

Il existe de nombreux ouvrages traitant de la cravate et des différentes façons de la nouer. Les 16 leçons du baron Émile de l'Empesé paru en 1827 a d'ailleurs été réédité en 2010, montrant que la cravate garde encore aujourd'hui quelques inconditionnels. Puisque'elle n'est plus obligatoire, comme elle a pu l'être dans bon nombre de professions, elle a paradoxalement pris davantage d'importance : quitte à porter une cravate, autant qu'elle soit vraiment belle en quelque sorte ! Il convient donc d'y apporter une grande attention, en particulier au moment de la nouer.

Photo d'une cravate tricot à motifs portée sur une chemise blanche

En effet, certains noeuds de cravate ne sont pas adaptés à certains cols de chemise ou à certaines cravates, il est alors impératif de prendre en compte la largeur, la forme ainsi que l’épaisseur de la cravate. De manière générale, une cravate épaisse se contente d’un noeud simple tandis qu’une cravate plus fine permet la réalisation d’un noeud Christensen ou d'un noeud Windsor.

Il existe selon une étude mathématique 177 417 manières de nouer sa cravate, mais nous n'en verrons ici que 7, ce qui nous semble largement suffisant. Si vous souhaitez en apprendre encore davantage, vous trouverez en bas de page deux ouvrages traitant des noeuds de cravate.

1. Le noeud simple, un basique à maîtriser
2. Le noeud double, pour davantage de tenue
3. Le petit noeud, pour une cravate fine
4. Le noeud Windsor, pour les très grandes occasions
5. Le demi-Windsor, pour un noeud élégant en toute circonstance
6. Le noeud croisé, pour un peu d'originalité
7. Le noeud Onassis, pour beaucoup - trop ! - d'originalité

Le noeud de cravate simple ou noeud simple

Le noeud simple appelé aussi le « noeud régate » ou encore le « four-in-hand » par les Britanniques, est inspiré du noeud marin « deux demi-clefs à capeler ». D’une faible épaisseur, il convient quasiment à toutes les cravates et tous les cols.

Le noeud simple en action :

Noeud de cravate simple

Le noeud simple en vidéo :

Le noeud simple en illustration :

Comment faire un noeud simple de cravate

1 - Placez le grand pan de votre cravate sur votre gauche et le petit pan sur votre droite. Le grand pan doit dépasser le petit pan d’une trentaine de centimètres.
2 - Faites passer le grand pan autour du petit pan de la cravate.
3 - Faites repasser le grand pan de la cravate sur le petit pan de celle-ci.
4 - Faites glisser le grand pan vers le haut en passant derrière le noeud ainsi formé.
5 - Glissez le grand pan dans le noeud. Ajustez.

Le noeud de cravate double ou double-simple

Ce noeud, appelé aussi « Prince Albert » ou « Victoria », est un dérivé du noeud simple. Il se caractérise par un deuxième passage du pan de la cravate. Le double-simple est recommandé pour les cravates étroites, souples et peu épaisses ainsi que les cols allongés.

Le noeud double en action :

Noeud de cravate double

Le noeud double en vidéo :

Le noeud double en illustration :

Comment faire un noeud de cravate double

1 - Placez le grand pan sur votre gauche, le petit pan sur votre droite. Le grand pan de votre cravate doit dépasser le petit pan d’une quarantaine de centimètres.
2 - Placez le grand pan au dessus du petit pan puis en dessous de celui-ci.
3 - Faites passer le grand pan autour du petit pan à deux reprises.
4 - Placez le grand pan vers le haut en le faisant passer derrière le noeud à présent formé.
5 - Faites glisser le grand pan dans le noeud. Ajustez.

Le petit noeud de cravate

Le petit noeud de cravate ne convient pas à tous les cols et toutes les cravates. Privilégiez le petit noeud lorsque la cravate est large ou épaisse et que votre col dispose d’une faible ouverture comme le col anglais par exemple. Un noeud simple pourrait donner un noeud trop volumineux. En outre, le petit noeud est particulièrement adapté pour les hommes grands aux bustes longs.

Le petit noeud en action :

Noeud-simple-cravate

Le petit noeud en vidéo :

Le petit noeud en illustration :

Comment faire un petit noeud de cravate

1 - Mettre votre cravate à l’envers c'est-à-dire avec les coutures apparentes. Placez le grand pan sous le petit pan de votre cravate.
2 - Faites glisser le grand pan autour du petit pan. Le grand pan doit se retrouver devant le petit pan.
3 - Faites passer le grand pan derrière le noeud ainsi formé et vers le haut.
4 - Faites glisser le grand pan à l’intérieur du noeud.

Le noeud de cravate Windsor

Contrairement à ce qui est souvent raconté, le noeud Windsor n’a pas été inventé par le Duc de Windsor. C'est néanmoins lui qui l'a rendu très populaire dans les années 30. Le noeud Windsor se caractérise par son important volume. Ainsi, il est préférable d’opter pour ce type de noeud lorsque l’on porte un col à grande ouverture comme le col italien. La réalisation d’un tel noeud nécessite une cravate de préférence fine et longue. Bonne nouvelle néanmoins, vous n'êtes pas invité chez les Windsor, et vous n'aurez donc pas à réaliser ce noeud de cravate réservé aux occasions très formelles.

Le noeud Windsor en action :

Noeud-windsor-cravate

Le noeud Windsor en vidéo :

Le noeud Windsor en illustration :

Comment faire noeud Windsor

1 - Placez le grand pan sur votre gauche et le petit pan sur votre droite. Le bout du petit pan doit arriver légèrement au dessus du nombril. Faites passer le grand pan par dessus le petit pan.
2 - En passant en dessous du petit pan, entourez celui-ci du côté droit.
3 - Faites passer le grand pan en dessous du noeud que vous venez de former puis entourez le pan de gauche en passant par-dessus celui-ci.
4 - Vous avez désormais deux noeuds : l’un à gauche, l’autre à droite. Entourez ces deux noeuds en faisant passer le grand pan au dessus de ces derniers.
5 - Faites ressortir le grand pan en passant par le dessous du noeud.
6 - Faites glisser le grand pan vers le bas en passant celui-ci dans le noeud ainsi formé. Ajustez.

Le noeud de cravate demi-Windsor

Vous vous en doutez, le demi-Windsor s’inspire du noeud Windsor. Cependant, celui-ci est plus recommandable que le noeud Windsor car il présente un volume intermédiaire entre ce dernier et le noeud simple. Il offrira plus de relief et plus d’importance aux cravates fines. Optez pour un col ayant une ouverture relativement grande. Par ailleurs, ce noeud est idéal pour les cérémonies car il est simple et à la fois élégant.

Le noeud demi-Windsor en action :

Noeud Demi Windsor

Le noeud demi-Windsor en vidéo :

Le noeud demi-Windsor en illustration :

Comment faire un noeud de cravate demi Windsor

1 - Placez le grand pan sur votre gauche et le petit pan sur votre droite. Le petit pan doit se situer légèrement au dessus de votre nombril.
2 - Placez le grand pan au dessus du petit pan puis entourez ce dernier.
3 - Faites passer le grand pan en dessous du noeud ainsi formé puis faites le repasser par-dessus celui-ci.
4 - Faites ressortir le grand pan vers le haut en le faisant passer derrière le noeud.
5 - Faites glisser le grand pan dans le noeud. Ajustez la cravate.

Le noeud croisé ou noeud de cravate Christensen

Original et raffiné, ce beau noeud est plus sophistiqué que les autres mais en aucun cas trop habillé. Pour une réalisation parfaite, le noeud croisé doit présenter un motif cruciforme bien apparent, ce qui exige un certain doigté. Les cravates trop épaisses, en soie lourde tissée, en tricot ou en laine ne conviennent pas si vous voulez réaliser un tel noeud. Pour encore plus d’esthétisme, optez pour des cravates rayées qui mettront davantage en relief les motifs. Par ailleurs, ce noeud a la capacité de donner du volume aux cravates qui en sont dépourvues.

Le noeud croisé en action :

Noeud de cravate croise

Le noeud croisé en vidéo :

Le noeud croisé en illustration :

Comment faire un noeud croise

1 - Mettez le grand pan de votre cravate sur votre gauche et le petit pan sur votre droite et à l’endroit.
2 - Faites passer le grand pan au dessus du petit pan.
3 - Passez le grand pan en dessous du petit pan.
4 - A l’aide du grand pan, entourez le petit pan du côté gauche.
5 - Faites passer le grand pan derrière le noeud ainsi formé et faites le ressortir vers la droite. Faites passer le grand pan au dessus du noeud à deux reprises. Petite astuce : mettez deux doigts sur le noeud formé avant d’entourer deux fois le petit pan. Ceci vous permettra de réaliser l’étape suivante avec plus de facilité.
6 - Faites ressortir le grand pan vers le haut en passant derrière le noeud.
7 - Faites glisser le grand pan à l’intérieur du noeud. Serrez et créez l’effet de croix en étirant la boucle de derrière délicatement.

Le noeud Onassis

Soyons clair : à moins de vous rendre au congrés des spécialistes du noeud de cravate, on vous recommande vivement de l'éviter ! Le célèbre armateur grec Aristote Onassis a inventé ce noeud dans l’optique de se démarquer : c'est réussi ! Il recherchait un noeud de cravate déstructuré similaire au noeud Ascot mais qui préserve la longueur de la cravate. Ce noeud étant large, optez pour un col à grande ouverture. Le noeud Onassis est le noeud parfait pour se distinguer des autres, mais si tel est votre but, nous vous recommandons plutôt une couleur ou une matière originale comme par exemple une cravate grenadine de soie !

Le noeud Onassis en action :

Noeud Onassis

Le noeud Onassis en vidéo :

Le noeud Onassis en illustration :

Comment faire un noeud de cravate Onassis

1 - Placez le grand pan à votre gauche et le petit pan à votre droite.
2 - Passez le grand pan au dessus du petit pan.
3 - Entourez le petit pan à l’aide du grand pan de votre cravate.
4 - Faites ressortir le grand pan en passant derrière le noeud ainsi formé.
5 - Laissez le grand pan suspendu par-dessus le noeud de la cravate.

Le noeud papillon

Pour plus d'informations pour apprendre à nouer votre noeud papillon, vous pouvez vous rendre ici.

Pour en savoir plus

Les 188 façons de nouer sa cravate par Davide Mosconi et Riccardo Villarosa.

L’art de mettre sa cravate de toutes les manières connues et usitées, enseigné et démontré en 16 leçons, précédé de l'histoire complète de la cravate, depuis son origine jusqu'à ce jour, de considérations sur l'usage des cols, de la cravate noire et de l'emploi des foulards. Ouvrage indispensable à tous nos fashionables, par le baron Émile de l'Empesé, pseudonyme de l'écrivain Émile Marco de Saint-Hilaire.

Des avis vérifiés


7098 avis

Livraison rapide

Livraison chronopost ou Colissimo de 24 à 72H.

100% satisfait

Échange ou remboursement sous 14 jours

Contactez-nous

Une question, un conseil ?
01 85 09 19 00